Etre un homme une fois dans sa vie

05/30/2012 § Poster un commentaire

Les dossiers matrimoniaux flattent rarement l’intellect, mais ils font aussi partie de la panoplie du généraliste. En mettant la dernière main au règlement – très peu glamour – du partage de la LPP dans un dossier de divorce, je me rappelle de la première séance où la séparation fut prononcée. C’était il y a trois ans (déjà). Elle fut homérique dans son épilogue. Les choses avaient mal commencé cet après-midi-là chez un Président, encore jeune, mais réputé pour son talent de conciliateur. L’affaire opposait un couple aux portes de la retraite, bien connu dans la Cité. Leurs déboires financiers et familiaux, puis leurs différentes tentatives pour se reconstruire, malgré la mainmise de leurs créanciers, n’étaient un secret pour personne.  Mon client, C., après l’aide sociale, a trouvé un emploi d’homme à tout faire auprès d’une Fondation et son épouse vivote de petits boulots payés au lance-pierre. Cris, pleurs, explications alambiquées, reproches, durant plus d’une heure, arbitrés par un Président qui (pour une fois) ne parvient pas à concilier. Madame est défendue par un confrère au ton goguenard et au brushing impeccable, face à mon brave C., à la mine un brin défraichie. Séance finie, match nul, on rentre chez soi, mais pas sagement.

Sur le chemin du retour avec ma voiture, j’aperçois soudain au bout de la rue, sur le trottoir, C., gesticuler et invectiver mon confrère, puis l’attraper par le col, le poing levé. Comme dans les films, je fonce, puis stoppe mon dragster à la hauteur des mes deux lascars. Crissement de pneus, plan rapproché sur bibi jaillissant du bolide en criant(comme au ciné) : C. arrête, calme toi bon sang ! Réponse : Non mais tu sais ce qu’il m’a dit ce connard gominé. Il m’a dit sois un homme pour une fois dans ta vie ! Mais je vais lui casser la gueule moi !

Palabres, paroles lénifiantes, puis mon confrère a eu la bonne idée de battre en retraite sans rien ajouter et tout est rentré dans l’ordre.

C. se tourne alors vers moi, hilare : Mais t’as vu la tête qu’il a faite cette andouille, je me suis bien marré.

Heureusement que nos clients sont là pour nous dérider de temps en temps !

Tagué :, ,

Vous pouvez laisser ici un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Etre un homme une fois dans sa vie à MeFaire.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :