Je n’oublie jamais un visage !

12/01/2011 § Poster un commentaire

Test du nouveau système de l’avocat de la première heure, version défenseur choisi (en clair, ce n’est pas la Police qui m’appelle pour venir jouer les utilités, mais un client m’a spontanément choisi, si, si !).

Il  est 11:30, un quidam débarque dans mon étude avec une convocation de la Police pour le début de l’après-midi. Motif : infractions contre le patrimoine. Impossible d’en savoir plus, même après un téléphone au pandore. Donc, à 14:00, je me pointe dans les locaux de la police mobile avec mon nouveau client. Celui-ci est accusé d’avoir cambriolé une villa en pleine nuit, en septembre 2011. Le policier qui avait mis en fuite le monte-en-l’air aurait reconnu mon client tout à fait par hasard en le croisant – de jour – dans le quartier, la semaine dernière. Tout cela m’apparaît bien léger, pour ne pas dire plus. Pourtant, le brave caporal n’en démord pas. Quand même, se rappeler un visage entraperçu à 3:30du matin, trois mois et demi plus tard , il faut être un physionomiste d’exception ! Après une heure d’interrogatoire stérile, je quitte les locaux de la Police vers 15:00, après avoir convaincu mon client qu’il ne risquait pas d’être placé en détention préventive, après la visite de son appartement et de ses locaux professionnels par les agents. J’espère ne pas me tromper…

PS 1: des nouvelles de mon client quelques jours plus tard. La Police a décidé de ne pas poursuivre l’enquête.

PS 2 : mon client n’a reçu aucune excuse de la maréchaussée.

PS 3 : il a également dû régler son avocat; puisqu’il était innocent, il n’en avais pas besoin et n’a de ce fait droit à aucune indemnité.

Moralité : aux innocents les mains pleines et le porte-monnaie vide !

Tagué :,

Vous pouvez laisser ici un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Je n’oublie jamais un visage ! à MeFaire.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :